Le 4 mars 2018, Sergueï Skripal, un ancien officier du renseignement militaire russe qui a agi comme agent double pour les services de renseignement britanniques dans les années 1990 et au début des années 2000, et sa fille Yulia sont empoisonnés à l'agent neurotoxique Novichok à Salisbury, en Angleterre. L'accès aux marchés financiers américains et européens étant interdit par les sanctions, les sociétés russes se sont tournées vers les banques chinoises qui ont pris le relais. Avec la forte baisse des prix du pétrole et celle concomitante du rouble, les importations ont baissé de 42 % entre 2013 et 2015 ce qui a affecté les exportations occidentales[26]. Reinhard Bütikofer souligna qu'« il était remarquable qu'un parti politique provenant de la mère patrie des libertés puisse être financé par la sphère de Poutine – le plus grand ennemi européen de la liberté »[51]. Les sanctions ont réellement provoqué l'effondrement des investissements directs (IDE) en direction de la Russie[26]. Crise ukrainienne et sanctions diplomatiques, Influence politique russe et liens financiers, Débats sur une éventuelle adhésion de la Russie à l'Union européenne, une interdiction par la Russie d'importer de la viande polonaise, « en mettant ainsi la pression, la Russie ne fait que pousser l'Ukraine dans les bras de l'Europe », « relance[r] un dialogue actif avec Moscou », « de l'extrême-droite jusqu'à l'extrême-gauche, les partis populistes en Europe sont courtisés par la Russie de Vladimir Poutine qui souhaite en faire des alliés dans sa campagne anti-UE », « une majorité des partis populistes européens ont soutenu la Russie à propos de l'Ukraine », « capable de prendre le pouvoir en France et de changer le cours de l'histoire européenne en faveur de Moscou », « élevait les tentatives de Moscou d'influencer la politique intérieure de l'UE à un nouveau niveau », « il était remarquable qu'un parti politique provenant de la mère patrie des libertés puisse être financé par la sphère de Poutine – le plus grand ennemi européen de la liberté », « si une quelconque banque étrangère avait accordé un prêt à un parti politique russe, cela aurait été illégal, ou cela aurait été une affaire qui aurait conduit à un scandale », « par la suite les agences de renseignement russes ont montré une volonté de conduire une opération de sabotage », « rechercher à utiliser l'information comme une arme », « mettre en place des organisations pilotées par l'Etat pour propager des fausses nouvelles », « 80% des sources de fausses nouvelles étaient suédoises », « les sources russes représentaient moins de 1% du nombre total d'URL partagés dans les données analysées », The Eastern Question: Recommendations for Western Policy, Relations entre l'Ukraine et l'Union européenne, sanctions — liées à la politique de la Russie en Ukraine —, résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies, Liste des sanctions de l'Union européenne à l'encontre de la Fédération de Russie, importantes manifestations pro-européennes, Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, Conseil Européen des Relations Internationales, Empoisonnement_de_Sergueï_et_Ioulia_Skripal, Office fédéral de protection de la constitution, Politique étrangère et de sécurité commune, Service européen pour l'action extérieure, Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik, Energy Dialogue EU-Russia, The Tenth Progress Report, Russia suspicious of EU-Ukraine gas "master plan", Putin threatens to review relations with EU. Le 24 mai 2016, le think-tank allemand Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (de) a publié un rapport intitulé « La question orientale : Recommandations pour la politique occidentale » (anglais : The Eastern Question: Recommendations for Western Policy) qui propose une stratégie occidentale renouvelée vers la Russie à la suite des tensions accrues. L’annexion illégale de la Crimée par la Russie en mars 2014 ainsi que les éléments de preuve attestant que la Russie a soutenu la lutte des combattants rebelles dans l’est de l’Ukraine ont déclenché une crise internationale. En outre, le Parlement est habilité à examiner les documents régissant la mise en œuvre de l’IEV avant leur adoption, selon une procédure dite de contrôle démocratique. À la fin de 2014, un certain nombre de partis européens de l'extrême gauche[36] et de l'extrême droite avaient reçu différentes formes de soutien organisationnel et financier de la part de la Russie afin de construire un front pro-russe et anti-européen dans l'Union européenne. En 2014, le Conseil européen a suspendu la coopération avec la Russie (à l’exception de la coopération transfrontalière et des contacts interpersonnels), ainsi que tout nouveau financement européen destiné au pays à travers les institutions financières internationales. La Russie représente pour l'Union européenne son plus grand voisin. Les mesures diplomatiques consistent à exclure la Russie du G8, à arrêter le processus d’adhésion de la Russie à l’OCDE et à l’Agence internationale de l’énergie et à suspendre les sommets bilatéraux traditionnels UE-Russie. En 2015, Jean-Maurice Ripert, l'actuel ambassadeur de France en Russie, aurait déclaré que la France serait intéressée par l'abolition des visas court séjour pour les Russes[79]. L’Union européenne a conclue, le 26 juin 1994, un accord de coopération et de partenariat avec la Fédération de Russie qui gère les mouvements de capitaux, de services et de main d’œuvre et contient une clause sur le respect des Droits de l’Homme, les valeurs démocratiques, etc. En 2017, l’économie russe est sortie de la récession de 2014-2016 et de la crise dans le secteur bancaire, bénéficiant de revenus croissants grâce aux exportations de pétrole et de matières premières. Fin 2013, alors qu'un accord d'association doit être signé entre l'UE et l'Ukraine, la Russie essaie de faire pression sur Kiev pour le faire changer d'avis, notamment en restreignant certains produits, en revoyant les prix du gaz et en envisageant d’imposer aux citoyens ukrainiens un passeport étranger. Cependant, l’intervention soudaine de la Russie dans la guerre en Syrie depuis septembre 2015 et son soutien au président Bachar Al-Assad ainsi qu’une campagne de désinformation à l’intérieur et à l’extérieur de la Russie ont provoqué des tensions supplémentaires avec l’Occident. En mars 2015, le Conseil européen lie leur durée à la mise en œuvre des accords de Minsk. D'après les médias français, les chefs de partis ont eu des contacts fréquents avec l'ambassadeur russe Alexander Orlov et Marine Le Pen fit de multiples voyages à Moscou[47],[48]. Néanmoins, il a exprimé à plusieurs reprises de vives inquiétudes à propos du respect des Droits de l’homme, de l’état de droit et de l’état de démocratie en Russie, par exemple en ce qui concerne les lois contre la «propagande» de la communauté LGBTQ et la répression des ONG indépendantes ou bénéficiant de financements étrangers. Un autre élément rend la Russie incompatible avec l’Union européenne. En 2007, la viande polonaise est à nouveau autorisée à l'exportation vers la Russie[9]. We're sorry but reopeneu doesn't work properly without JavaScript enabled. Le climat d’investissement dans le pays reste incertain et ses performances économiques demeurent tributaires du prix du pétrole et du gaz. Le gel des avoirs sert-il vraiment à quelque chose ? L'objectif étant d'exacerber les divisions et de créer un ensemble de soutien au Kremlin. JEAN-LUC MÉLENCHON 119,384 views Les Européens (Alstom et Siemens) ne sont plus présents dans les appels d'offre pour construire la nouveau projet de train rapide entre Moscou et Kazan qui sera très vraisemblablement remporté par des entreprises chinoises[26]. Elle a ainsi exporté 105 milliards d'€ de marchandises vers la Russie en 2008 et cette dernière a exporté 173,2 milliards d'€ à l'UE. Interdépendance. Alexeï Navalny a été désigné comme l’un des nominés du prix Sakharov 2019. Direct access to language menu (press "Enter"), Direct access to search menu (press "Enter"), Fiches thématiques sur l’Union européenne, Les relations avec les pays au-delà du voisinage européen, Relations transatlantiques: les États-Unis et le Canada, Les pays du Golfe, l’Iran, l’Iraq et le Yémen. Base juridique. Moscou a augmenté ses efforts visant à étendre son influence politique en utilisant des méthodes variées[29], dont le financement de mouvements politiques en Europe, l'augmentation des dépenses dans la propagande dans les langues européennes[30], la diversifications des médias pro-Russes dans les langues de l'Union européenne[31] et des web-brigades, et certains observateurs soupçonnent le Kremlin de vouloir affaiblir l'Union européenne et sa réponse à la crise ukrainienne[32],[33],[34]. L’Union se situe actuellement dans une approche à deux niveaux vis-à-vis de la Russie qui associe sanctions progressives et tentatives de parvenir à une solution diplomatique au conflit dans l’est de l’Ukraine. In fact, there is a deep gap between the institutional framework and the reality of exchanges. L’une des priorités essentielles de l’Union européenne est de construire avec son partenaire majeur qu’est la Fédération de Russie un partenariat stratégique fort, fondé sur des bases solides de respect mutuel. Le ministre russe de l'énergie, Sergei Shmatko, accuse l'UE de vouloir se rapprocher de l'Ukraine, ce qui pourrait nuire aux intérêts de Moscou et le ministre russe des Affaires étrangères a qualifié l'accord d'« acte inamical[6] ». Des centaines d’ONG ont été étiquetées comme «agents étrangers» ou «organisations indésirables», et les autorités ont renforcé le contrôle des médias et de l’utilisation de l’internet. Pour L'entree De La Russie Dans L'Union Europeene . Les services russes, et notamment le GRU sont rapidement soupçonnés, avant que 2019 soit apportées la preuve de son implication[71],[72]. *FREE* shipping on qualifying offers. European Commission authorises first safe and effective vaccine against COVID-19. La Russie a un rôle important dans le secteur européen de l'énergie, étant le plus grand exportateur de pétrole et de gaz naturel vers l'UE. En mars 2014, l'Union européenne refuse de reconnaître le référendum d'autodétermination de la Crimée et son rattachement à la Russie[20],[21],[22]. Russie est le plus Il gèle les avoirs et prononce des interdictions de visas à l'encontre de personnalités et d'entreprises russes[23]. En novembre 2017, la première ministre britannique Theresa May accuse la Russie de « menacer l'ordre international », de « rechercher à utiliser l'information comme une arme » et de « mettre en place des organisations pilotées par l'Etat pour propager des fausses nouvelles »[73]. Bien que le Parlement ne définisse pas directement les besoins stratégiques ou les programmes d’action, il est colégislateur, aux côtés du Conseil, quant aux objectifs et priorités de l’aide financière de l’Union, y compris de l’instrument européen de voisinage (IEV), qui finance la coopération régionale de l’Union avec la Russie. Ses services concluant rapidement à l'implication du renseignement russe, le Premier ministre britannique Theresa May exige une explication russe avant la fin du 13 mars 2018. Les tensions ont aussi augmenté en raison de l’intervention de la Russie en Syrie. Les dirigeants européens sont réunis à Bruxelles ce jeudi 20 et vendredi 21 octobre pour un sommet consacré entre autres aux relations avec la Russie. En 2020, le parquet allemand émet un mandat d'arrêt contre Dmitry Badin, un agent du GRU, pour son implication dans le piratage du Bundestag en 2015[62]. Description: 270 p. ; 23 cm. Eurasian Union Strona główna / Réponse aux commentaires de Monsieur Pierre-Emmanuel Thomann concernant une éventuelle alliance entre l’Union européenne et la Russie / Eurasian Union Poprzedni Sanctions renouvelées, mais à l’arraché. Cela a renforcé la politique de substitution des importations de la Russie dans le secteur agricole. Elles imposent des interdictions d’exportation et d’importation sur le commerce d’armes, ainsi qu’une interdiction d’exportation de biens à double usage destinés à une utilisation militaire ou à des utilisateurs finaux militaires en Russie. Le représentant permanent russe à l'UE, Vladimir Tchijov, commente cette déclaration en affirmant que « la Russie n'a pas l'intention de rejoindre l'UE[90]. Media in category "Relations of Russia and the European Union" The following 31 files are in this category, out of 31 total. La Russie refuse notamment la demande d'extradition de Lugovoy formulée officiellement par la justice britannique[63]. Une de leurs recommandations est libéralisation des visas pour les Russes afin d'« améliorer les contacts de personne à personne et envoyer un signal fort qu'il n'y a pas de conflit avec la société russe »[83]. Initialement prévu pour une période de dix ans, il a par la suite été renouvelé automatiquement chaque année. Ce vendredi s'ouvrira le deuxième sommet Union européenne-Russie de cette année. Selon un certain nombre d'enquêtes menées par la Deutsche Welle, de 36 % à 54 % des Russes soutiennent l'adhésion, et environ 60 % d'entre eux voient l'UE comme un partenaire important pour leur pays[98],[99],[100],[101]. Konstantin Rykov et Timur Prokopenko, tous les deux proches du parti Russie unie et de l'administration présidentielle russe, furent des figures clefs dans l'envoi de financement à ces partis[42]. Jusqu’à ce qu’éclate la crise en Ukraine, l’Union et la Russie avaient bâti un «partenariat stratégique», notamment dans des domaines tels que le commerce, l’économie, l’énergie, le changement climatique, la recherche, l’éducation, la culture et la sécurité, y compris la lutte contre le terrorisme, la non-prolifération nucléaire et la résolution des conflits au Proche-Orient. L'UE et la Russie mettent également en œuvre des espaces communs et envisagent de remplacer le Partenariat et Accord de coopération dans le but de renforcer le commerce bilatéral[1]. « Contrairement à la Guerre froide, lors de laquelle les Soviétiques ne soutenaient que les groupes situés à gauche de l'échiquier politique, une approche fluide de l'idéologie permet au Kremlin de soutenir simultanément des mouvements à l'extrême gauche et à l'extrême droite, certains mouvements écologiques, des mouvements anti-mondialisations et des élites de la finance. Selon un rapport du Conseil Européen des Relations Internationales publié en mai 2016, la Russie est engagée dans des "campagnes de collecte de renseignements massives et voraces, alimentées par des budgets encore substantiels et une culture du Kremlin qui voit la tromperie et des programmes secrets même là où il n'en existe pas"[59]. Néanmoins, la délégation du Parlement européen à la commission de coopération parlementaire UE-Russie continue de se réunir et de discuter des questions liées aux relations entre l’Union et la Russie. Entre 1997 et le début de l’année 2014, la commission de coopération parlementaire UE-Russie a servi de plateforme stable pour le développement d’une coopération et d’un dialogue entre les délégations du Parlement européen et de l’Assemblée fédérale russe. L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder déclare par ailleurs que « la Russie doit trouver sa place aussi bien dans l'OTAN que dans l'Union européenne à plus long terme, et que bien que les conditions soient créées pour que cela se produise, une telle chose n'est pas économiquement envisageable dans un avenir proche »[95]. L'assistance technique de l'Union européenne à la Russie : les difficultés de l'évaluation. 6 Sommet Union européenne-Russie (-> nº 915). Downloadable! Plusieurs cas d'activité de renseignement de la part de la Russie dans les pays européens sont relevés dans les années 2010. Les rattachements des 2 derniers n'était pas connu. Des problèmes ont concerné une interdiction par la Russie d'importer de la viande polonaise[Quand ?] Goodbye Poutine Union Europeenne Russie Ukraine Reviews Each people possess listen to the regard to the book as the window of the planet, the door to a great number of experiences. Suite aux sanctions — liées à la politique de la Russie en Ukraine — la Hongrie souhaite faire de Rosatom un deuxième outil d’influence géopolitique Russe sur l'Europe centrale après Gazprom[7]. La Russie et l’Union Européenne ont déjà de nombreux partenariats énergétiques. 75 % des investissements directs à l'étranger (IDE) en Russie proviennent également de l'Union européenne. La participation de la Russie aux initiatives du groupe de pays E3+3, qui ont abouti, en juillet 2015, à la conclusion d’un accord sur le dossier nucléaire avec l’Iran, ont suscité l’espoir d’une plus grande concertation au niveau mondial. L’Union a revu ses relations bilatérales, annulant les sommets bilatéraux réguliers, et a suspendu le dialogue sur les questions relatives aux visas et les négociations sur un nouvel accord bilatéral destiné à remplacer l’accord de partenariat et de coopération. Les relations entre le Royaume-Uni et la Russie se tendent après que l'enquête de la justice britannique conclut que les assassins présumés, identifiés comme Andrey Lugovoy et Dmitry Kovtun, sont liés aux services secrets Russie. En juillet 2008, des négociations ont été entamées en vue d’un nouvel accord UE-Russie qui devait comporter des «engagements contraignants du point de vue juridique» dans des domaines tels que le dialogue politique, la justice, la liberté, la sécurité, la coopération économique, la recherche, l’éducation, la culture, le commerce, les investissements et l’énergie. Le premier ministre russe Vladimir Poutine menace en effet de revoir les relations de la Russie avec l'UE : « Si les intérêts de la Russie sont ignorés, nous allons aussi commencer à examiner les fondements de nos relations[5] ». En 2018, il a également demandé la libération du réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, qui s’était opposé à l’annexion illégale de la Crimée, et lui a décerné le prix Sakharov. L'UE est le partenaire économique le plus important de la Russie (52,3 % de l'ensemble du commerce extérieur russe en 2008). en provenance de l'Union européenne. Lors du sommet de Saint-Pétersbourg en mai 2003, l’Union et la Russie ont renforcé leur coopération en créant quatre «espaces communs»: un espace économique; un espace de liberté, de sécurité et de justice; un espace de sécurité extérieure; et un espace de recherche, d’éducation et de culture. En réponse, l'Allemagne expulse deux diplomates russes[66]. Le service de la sûreté de l'État en Suède, le Säkerhetspolisen, cite dans son rapport de 2014 la Russie comme la menace la plus importante en termes de renseignement, décrivant son activité contre la Suède comme importante ("extensive")[58]. Les relations actuelles entre la Russie et l'Union Européenne. La législation russe adoptée à partir de 2012 cible l’opposition et la société civile. Plus important encore, cinq des condamnés appartenaient aux forces de l'ordre et à l'armée estoniennes[61]. La même année, le président tchèque Miloš Zeman a déclaré qu'il « rêve » que la Russie rejoigne l'UE[97]. Le 4 mai 2010, la Russie et l'UE ont entamé des négociations sur la mise en place d'un espace de circulation sans visas pour leurs citoyens respectifs et ont développé une feuille de route sur la libéralisation de l'accès au territoire européen pour les russes et réciproquement[77]. 68,2 % des exportations russes vers l'UE sont des hydrocarbures (gaz et pétrole, principalement) . En mai 2017, environ 20000 "emails" de l'équipe de campagne du candidat Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017 sont rendu publique[70], dans une affaire appelée par la suite MacronLeaks. Le même mois, le Conseil de l'Europe adopte deux vagues de sanctions diplomatiques contre la Russie. In: Revue d'études comparatives Est-Ouest, vol. Les sanctions économiques ciblent les échanges avec la Russie dans des secteurs économiques spécifiques. L’Union européenne et la Russie à la croisée des chemins; L’Union européenne et la Russie à la croisée des chemins. En 2007, l'UE a importé de 185 millions de tonnes de pétrole brut russes, représentant 32,6 % de ses importations totales de pétrole et 100,7 millions de tonnes de gaz naturel, soit 38,7 % des importations totales de gaz[2]. L'Union européenne compte vingt-sept États membres de tailles différentes et aux modes d'organisation institutionnelle variés. Plusieurs députés européens se sont vu refuser l’entrée sur le territoire russe pour cette raison. Ces dernières années ce pays s’est permis d’agresser l’Ukraine et la Géorgie, sans oublier la profanation des corps des victimes du crash de l’avion présidentiel polonais ayant eu lieu à Smolensk le 10 avril 2010. En novembre 2013, l'Ukraine décide finalement, en raison de pressions russes[16], de refuser l'accord avec l'Union européenne et de « relance[r] un dialogue actif avec Moscou »[17]. Les élections législatives de septembre 2016 avaient déjà confirmé la prédominance de la présidence de M. Poutine et une grande victoire pour son parti Russie unie. En juin 2016, le Service européen pour l'action extérieure (SEAE) a publié une vidéo en russe qui décrit les conditions nécessaires pour le régime sans visas[81],[82]. Please enable it to continue. Parmi les partisans les plus fervents de l'adhésion russe à l'UE, on peut citer l'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi. (en raison d'allégations de viandes de mauvaise qualité et dangereuses[8]), ce qui a conduit la Pologne à faire usage de son droit de veto dans des contentieux UE-Russie sur des questions telles que l'énergie, l'immigration, le blocus pétrolier de la Lituanie, et les préoccupations de la Lettonie et la Pologne vis-à-vis du gazoduc Nord Stream. Un agent de renseignement russe, Sergey Cherepanov, a opéré en Espagne entre les années 1990 et juin 2010 sous la fausse identité de Henry Frith[55]. Les mesures en matière de coopération économique comprennent la suspension de nouvelles opérations de financement par la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en Russie. Cependant, l’intervention de la Russie en Crimée a entraîné la suspension de l’ensemble de ces pourparlers et de ces opérations. Comme par le passé, le Parlement européen n’a pas été invité à envoyer une mission d’observation électorale. Depuis mars 2014, l’Union a progressivement imposé un ensemble de mesures restrictives à l’encontre de la Russie en réaction à l’annexion illégale de la Crimée et à la déstabilisation de l’Ukraine. En avril 2015, un groupe de pirates informatiques russes publia un ensemble de SMS et de mails entre Timur Prokopenko, un membre de l'administration de Vladimir Poutine, et Konstantin Rykov, un ancien membre de la Douma ayant un lien avec la France, à propos d'un soutien financier russe au Front national en échange de son soutien à l'annexion russe de la Crimée[54]. En 2018, le Säkerhetspolisen, le service de la sûreté de l'État de la Suède, exprime des inquiétudes concernant l'immiscion d'influences étrangères dans les élections législatives[75], menant notamment à la diffusion d'une brochure explicative à tous les foyers du pays. Brexit : « L’Union européenne actuelle est faite pour les ultrariches » - Mélenchon - Duration: 15:51. La Russie a obtenu, depuis 2002, un statut privilégié au sein des structures de sécurité de l'Union européenne. The Independent indiqua que les prêts « élevait les tentatives de Moscou d'influencer la politique intérieure de l'UE à un nouveau niveau »[50]. … Une grande partie de sa politique étrangère tente donc de la prémunir contre cette avancée, vécue comme une menace de l'Occident. Néanmoins, selon l'Oxford Internet Institute, si ces élections ont vu la plus forte proportion de "fausses nouvelles" parmi les cas étudiés en Europe par l'organisation (juste derrière les élections américaines), « 80% des sources de fausses nouvelles étaient suédoises » et « les sources russes représentaient moins de 1% du nombre total d'URL partagés dans les données analysées »[76].