Une légende serbe raconte que ce nom viendrait des hajduk serbes qui la nommèrent en turc pour se moquer des envahisseurs turcs musulmans qui avaient succombé à la rakija malgré leur interdiction religieuse de consommer de l'alcool. Lors d'une cérémonie funéraire dans les églises orthodoxe et catholique des Balkans, on offre par exemple aux visiteurs un morceau de pain (pogača) et un verre de rakia. \ féminin. Une «eau de vie», au propre et au figuré, accélératrice d’émotions, qui aide à réaliser ce qui nous arrive. Cette préparation est similaire au vin chaud, des variétés de rakia moins fortes (ou diluées avec de l'eau) étant utilisées et servies avec du miel, du sucre et des épices. Cette dernière est vieillie 3 ans en fûts de chêne et dotée d’un taux d’alcool de 43%. Sa couleur d’or vient des fûts de chênes dans lesquels Balkia a lentement développé tout son caractère. Free delivery in Switzerland. https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Rakija&oldid=174321207. En Serbie, il existe la plus grande variété de rakija au monde, avec un niveau d'alcool entre 20 et 60 degrés [2] : La prune est la plus prisée. On la boit généralement dans des verres de 3 à 5 cl (en Bulgarie les restaurants appellent « petite rakia » les verres de 5cl et « grande rakia » ceux de 10cl[réf. En Serbie, il existe la plus grande variété de rakija au monde, avec un niveau d'alcool entre 20 et 60 degrés : La prune est la plus prisée. La Prepečenica (en serbe) est une rakia doublement distillée, dont la teneur en alcool peut parfois dépasser les 80 %. Take 2 minutes and, Trouvez le point de vente le plus proche de chez vous ici. Si vous continuez à surfer sur balkia.com, nous partons du principe que vous en accepter l'utilisation. Bottle + Free Cocktail recipes book La rakia est une spécialité des pays du sud-est de l'Europe. Il n'y a pas d’heure pour la consommer. Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Une légende serbe raconte que ce nom viendrait des hajduk serbes qui la nommèrent en turc pour se moquer des envahisseurs turcs musulmans qui avaient succombé à la rakija malgré leur interdiction religieuse de consommer de l'alcool. Même si les églises orthodoxes et catholiques des Balkans utilisent principalement le vin dans leurs rites eucharistiques, la rakia y est utilisée pour certains usages. Elle est d’une concentration en alcool de 43%. La rakia de prune peut encore être mélangée après distillation avec d'autres ingrédients, tels des herbes, du miel, des griottes ou des noix. D'une manière générale, la rakia est offerte aux invités comme signe de bienvenue. Même si les églises orthodoxes et catholiques des Balkans utilisent principalement le vin dans leurs rites eucharistiques, la rakia y est utilisée pour certains usages. En Serbie. De la rakia chauffée dans de grandes bouilloires (kuvana ou greyana) est souvent servie aux visiteurs de diverses festivités de plein-air, en particulier les jours d'hiver. Balkia est une Rakija de prune (Slivovitz), vieillie 3 ans en fûts de chênes et fabriqués en Serbie proposant une concentration en alcool de 43%. Balkia est une rakija de prûne (aussi appelée Slivovitz) de Serbie. Mais le plus probable est que la rakija existait bien avant l'arrivée des Ottomans. nécessaire]). Lors des cérémonies de mariage, le père du marié va de table en table pour offrir un verre de rakia à ses hôtes, en portant un toast au bonheur des nouveaux mariés. Après des années d’absence de Rakija en Europe occidentale, Balkia a décidé d’être présent en Suisse afin de satisfaire les connaisseurs et faire découvrir ce produit. La Rakija est le spiritueux typique des Balkans. Le rakija peut être fabriqué à partir de presque tous les fruits et a une teneur en alcool allant de 40% à 80% ou plus. La rakia greyana, est servie chaude et adoucie par du miel ou du sucre. Le matin, elle chauffe l'âme, réveille le corps[2]. La rakija est un signe d'hospitalité en Serbie[2]. En cataplasme, la rakija apaise les maux de gorge. Et avant de trinquer à la mémoire des disparus, la tradition veut que l'on répande sur le sol un peu de rakia avant de boire le reste. Les paysans les plus amoureux de cet alcool le font vieillir dans des fûts de chêne ou de mûrier, par la suite la rakija produite peut rivaliser avec les cognacs ou armagnacs les plus fins. Cette préparation est similaire au vin chaud, des variétés de rakia moins fortes (ou diluées avec de l'eau) étant utilisées et servies avec du miel, du sucre et des épices. Et avant de trinquer à la mémoire des disparus, la tradition veut que l'on répande sur le sol un peu de rakia avant de boire le reste. « Il est comme le Coca-Cola. Balkia est une Rakija de prune (Slivovitz), vieillie 3 ans en fûts de chênes et fabriqués en Serbie. D'une manière générale, la rakia est offerte aux invités comme signe de bienvenue. En Bulgarie, elle est communément servie en entrée avec de la salade Chopska ou une salade de concombre au yaourt (tarator), et des légumes au vinaigre (turshiya). Une légende serbe raconte que ce nom viendrait des hajduk serbes qui la nommèrent en turc pour se moquer des envahisseurs turcs musulmans qui avaient succombé à la rakija malgré leur interdiction religieuse de consommer de l'alcool. Le matin, elle chauffe l'âme, réveille le corps. Droit d'auteur : les textes des articles sont disponibles sous. Les rakijas industrielles sont très loin derrière en qualité par rapport aux productions artisanales des familles serbes[2]. Mais le plus probable est que la rakija existait bien avant l'arrivée des Ottomans. La rakia est une spécialité des pays du sud-est de l'Europe. Sa forme la plus commune, la сљивова (šljivova) (en serbe cyrillique) ou šljivovica, est produite à partir de prunes[1], mais on en produit également à partir de raisins (eau-de-vie de vin), pêches, abricots, pommes, figues, et coings. Découvrez l'alcool traditionnel des Balkans. La rakia de prune peut encore être mélangée après distillation avec d'autres ingrédients, tels des herbes, du miel, des griottes ou des noix. Le nom a probablement comme origine le mot turc rakı, désignant les alcools distillés (et particulièrement le rakı). La rakia est normalement incolore (à moins que des herbes ou d'autres ingrédients y soient ajoutés). rakia \ Prononciation ? C’est un remède universel, qui soulage à peu près tout : douleur dentaire, état grippal, douleurs musculaires, réchauffer... En cataplasme, la rakija apaise les maux de gorge[2]. La plupart des habitants le fabriquent eux-mêmes ou ont un membre de leur famille proche qui s’en charge. nécessaire]). Balkia fait un appel au don afin de pouvoir continuer notre projet. En Serbie, il existe la plus grande variété de rakija au monde, avec un niveau d'alcool entre 20 et 60 degrés : Le plus important pour la rakija est son origine, en Serbie, la plupart des paysans serbes ont leur alambic pour produire leur rakija. C’est un remède universel, qui soulage à peu près tout : douleur dentaire, état grippal, douleurs musculaires, réchauffer... En cataplasme, la rakija apaise les maux de gorge. Alcool de fruits populaire à travers les Balkans.. D'autres l'ont accusé [[[w:Boris Tadić|Boris Tadić]]] d'avoir inféodé les médias et les instituts de sondage qui se sont contentés de chanter ses louanges. Il faut lui reconnaître ces vertus, notamment en raison de son fort pouvoir antiseptique. Sa forme la plus commune, la сљивова (šljivova) (en serbe cyrillique) ou šljivovica, est produite à partir de prunes, mais on en produit également à partir de raisins (eau-de-vie de vin), pêches, abricots, pommes, figues, et coings. Mais le plus probable est que la rakija existait bien avant l'arrivée des Ottomans. Les paysans les plus amoureux de cet alcool le font vieillir dans des fûts de chêne ou de mûrier, par la suite la rakija produite peut rivaliser avec les cognacs ou armagnacs les plus fins[2]. La rakia est normalement incolore (à moins que des herbes ou d'autres ingrédients y soient ajoutés). Le matin, dit-on, elle réchauffe l’esprit, met le corps en marche. Il faut lui reconnaître ces vertus, notamment en raison de son fort pouvoir antiseptique. De la rakia chauffée dans de grandes bouilloires (kuvana ou greyana) est souvent servie aux visiteurs de diverses festivités de plein-air, en particulier les jours d'hiver. La rakia ou rakija (Albanais : raki, Bulgare : ракия; serbe cyrillique : ракија; roumain : rachiu; croate, slovène, serbe latin et bosnien : rakija) est une eau-de-vie obtenue par distillation de jus de fruits fermentés, très populaire à travers les Balkans et aussi alcool national en Bulgarie, Serbie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, en République de Macédoine, en Albanie et au Monténégro. En Serbie, il existe la plus grande variété de rakija au monde, avec un niveau d'alcool entre 20 et 60 degrés[2] : Le plus important pour la rakija est son origine, en Serbie, la plupart des paysans serbes ont leur alambic pour produire leur rakija[2]. La rakija est un signe d'hospitalité en Serbie. Découvrez la rakija de prune et notre collection d'habits. Balkia est désormais disponible à l'@elixir.club, We have replenished our rakija stocks, we're ready, Small throwback to shooting of Balkia "COLLECTION, Discover cocktails made by professional bartenders, Do you know how rakija is made? La rakia ou rakija (Albanais : raki, Bulgare : ракия; serbe cyrillique : ракија; roumain : rachiu; croate, slovène, serbe latin et bosnien : rakija) est une eau-de-vie obtenue par distillation de jus de fruits fermentés, très populaire à travers les Balkans et aussi alcool national en Bulgarie, Serbie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, en République de Macédoine, en Albanie et au Monténégro. C'est un succès commercial mais personne ne sait ce qu'il y a vraiment à l'intérieur. En cataplasme, la rakija apaise les maux de gorge [2]. Quelques-unes des formes de rakia sont gardées dans des tonneaux en bois (chêne ou mûrier), ce qui leur confère un arôme spécifique et une couleur ambrée. Découvrez l'alcool traditionnel des Balkans. En Serbie, la rakija est l'alcool roi. La diaspora serbe a propagé la connaissance de cet alcool à travers le monde, aujourd'hui elle est connue de Belgrade à Toronto, une chaîne de bars à rakija design est devenue tendance[2]. La Prepečenica (en serbe) est une rakia doublement distillée, dont la teneur en alcool peut parfois dépasser les 80 %. Son degré d'alcool avoisine normalement les 40 %, mais certaines rakia produites localement peuvent atteindre les 55 à 65 %. À l'heure du repas, elle ouvre l’appétit, puis termine le repas, pour bien digérer et bien dormir[2]. Son degré d'alcool avoisine normalement les 40 %, mais certaines rakia produites localement peuvent atteindre les 55 à 65 %. En Serbie, la rakija est l'alcool roi. Il n'y a pas d’heure pour la consommer. En Bulgarie, elle est communément servie en entrée avec de la salade Chopska ou une salade de concombre au yaourt (tarator), et des légumes au vinaigre (turshiya). Il faut lui reconnaître ces vertus, notamment en raison de son fort pouvoir antiseptique [2]. Chaque région a sa spécialité comme le rakija … Lors des cérémonies de mariage, le père du marié va de table en table pour offrir un verre de rakia à ses hôtes, en portant un toast au bonheur des nouveaux mariés. Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir des offres exclusives. Quelques-unes des formes de rakia sont gardées dans des tonneaux en bois (chêne ou mûrier), ce qui leur confère un arôme spécifique et une couleur ambrée. Les rakijas industrielles sont très loin derrière en qualité par rapport aux productions artisanales des familles serbes. Le nom a probablement comme origine le mot turc rakı, désignant les alcools distillés (et particulièrement le rakı). En Serbie, la rakija est l'alcool roi. Sa famille exerce cet artisanat depuis maintenant 4 générations. Les méthodes de fabrication traditionnelles procurent à Balkia des arômes doux-amers, parfaitement équilibrés par le sucre et l’acidité des prunes. La rakia greyana, est servie chaude et adoucie par du miel ou du sucre. Payér de manière sécurisé avec Paypal ou votre carte de crédit, Quality Serbian Plum Rakija. Notre artisan, Vladan Novakovic, du village de Latvica, est chargé de sélectionner les meilleurs fruits et de les transformer grâce à un savoir-faire extrêmement précieux. Balkia - Découvrez la rakija de prûne, le légendaire alcool des Balkans. Il faut lui reconnaître ces vertus, notamment en raison de son fort pouvoir antiseptique[2]. En Serbie, où elle est l’alcool national, la rakija est le premier signe de l’hospitalité et il n’y a pas d’heure pour en boire. Lors d'une cérémonie funéraire dans les églises orthodoxe et catholique des Balkans, on offre par exemple aux visiteurs un morceau de pain (pogača) et un verre de rakia. À l'heure du repas, elle ouvre l’appétit, puis termine le repas, pour bien digérer et bien dormir. La diaspora serbe a propagé la connaissance de cet alcool à travers le monde, aujourd'hui elle est connue de Belgrade à Toronto, une chaîne de bars à rakija design est devenue tendance. On la boit généralement dans des verres de 3 à 5 cl (en Bulgarie les restaurants appellent « petite rakia » les verres de 5cl et « grande rakia » ceux de 10cl[réf.