Fiche de 2 pages en management & organisation : Théorie des organisations de l'entreprise : l'école socio-technique et l'ecole néo-classique. L’anglais William Stanley Jevons (1835-1882) publie en 1871 « Théorie de l’économie politique« . Ses successeurs à l’Ecole de Cambridg… PETER FERDINAND DRUCKER néoclassique II. 3) La fixation, par les ouvriers, de normes de production inférieures à celles imposées par le bureau des méthodes, engendrerait une productivité par tête inférieure à celle prévue initialement. Trois théories d'organisation: théorie classique, néo-classique et moderne! De plus, il existe une nette différence entre la théorie classique et néoclassique en termes de caractéristiques telles que la structure organisationnelle, les stratégies, les considérations, les systèmes de récompense, etc. 3. L'économie néo-classique sont les théories et les concepts économiques pratiqués dans le monde moderne. Les Nouvelles Théories de l'Entreprise de Benjamin Coriat et Olivier Weinstein, est un rassemblement de théories définissant l'évolution du mouvement néoclassique à travers la pensée de différents auteurs. L'analyse stratégique est une théorie sociologique des organisations issue des travaux de M. Crozier et E. Friedberg. Des groupes semi-autonomes, au sein desquels les salariés forment une équipe, organisent librement, par autocontrôle, le travail demandé, en le répartissant entre les différents membres de l'équipe. Il propose une version utilitariste du marginalisme. Il fait la distinction entre le pouvoir qui est l’aptitude à forcer l’obéissance et l’autorité qui est l’aptitude à faire observer volontairement les ordres. Les néo-classiques vont intégrer la notion de groupe, développée à partir des années 50. 2-4) Douglas MC GREGOR : la théorie X Y. Départementalisation des activités. Dossier : la théorie de l ... La théorie des organisations de trafic de drogues, au travers du film "Blow" Étude de cas de 11 pages - Management organisation. I. Les Principes de l’école néoclassique Cours Communication et Théorie des Organisation -2éme Année de Mi@ge Année Universitaire 2009/2010 Les conclusions des expériences réalisées par Elton Mayo sont déterminantes. 1. Elle s'intéresse aux relations de pouvoir entre les acteurs de l'organisation et aux règles implicites qui gouvernent leurs interactions. Dans les années 1870, trois économistes développent presque simultanément et sans se concerter le concept d’utilité marginale. L'école néo-classique et la sociologie des organisations Les néo-classiques vont intégrer la notion de groupe, développée à partir des années 50. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Partie I : principes de l’école Introduction INTRODUCTION : Le marginalisme fonde une théorie néoclassique au travers de l’affirmation d’une vision relevant de ce que l’on qualifie d’individualisme méthodologique : rien ne dépasse les individus et il n’y pas d’acteurs collectifs.Il n’y a pas de référence en particulier, aux classes sociales, il n’y a que des individus, tous identiques et marchands. Autrement dit le, L’école sociotechnique Deux nouvelles énergies voient le jour: 1. l’électricité 2. le pétrole L’exploitation de ces deux nouvelles énergies va entraîner un eff… par trois indicateurs : 1) Le Turn-over : rotation des salariés dans l'entreprise au cours d'une période. L'hypothèse de maximisation de l'utilité qui sous-tend ses calculs économiques la rattachent au courant marginaliste, Silva Pour bien intégrer les techniques et méthodes organisationnelles mises en pratique par les entreprises, rien ne vaut un petit retour sur les fondements théoriques. 3 Théorie Des Organisations- L'école Classique. économique 1) Les Sciences cognitives 2) La théorie des organisations INTRODUCTION Maximisation du profil Cette théorie est apparue en 1975 et se propose de traiter des relations existant entre le marché et l’organisation, et de leurs influences sur des questions relatives à l’intégration verticale, le processus d’internationalisation ou la structure financière des entreprises. L'École néoclassiquenaît de la « révolution marginaliste »dans les années 1870et devient la principale école de pensée économique jusqu'à la crise de 1929et l'avènement du keynésianisme. Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations. 3. Taylor est ainsi le père du service des Méthodes. En théorie des organisations, cette théorie se traduit par un ensemble d'idées générales quant à la façon de conceptualiser une organisation et de comprendre son fonctionnement. Économie néoclassique. Il a confié à l’ingénieur des temps et des L’éventail de subordination Elle est également à l'origine d'un certain nombre d'applications en matière d'organisation du travail. C’est dans un contexte de deuxième révolution industrielle (1870 – 1945)qu’est né le courant de pensée classique du management. Maximisation du profil Le management participatif devient un des facteurs de motivation du personnel. Les théoriciens de l’école néoclassique La théorie classique. La théorie des organisations veut rassembler tout ce qui tend à une meilleure compréhension du phénomène de l’organisation. Les théoriciens de l’école néoclassique II- Les autres Ecoles de la théorie des organisations : 1- L'école de la décision. La théorie classique a une structure d'organisation hiérarchique avec des … 4. L'école néoclassique est apparue à la fin du 19ème siècle, le principal fondateur de cette école étant Walras. Des trois fondateurs du marginalisme à savoir Léon Walras, Carl Menger et William Stanley Jevons, le premier nommé est celui q… Le terme théorie est sans doute paradoxal pour un domaine où si peu est connu avec certitude qu’il n’existe même pas de définition communément acceptée de son objet. Synthèse Théorie des organisations : L’école néo-classique Lécole Néoclassique Des Organisations Page 1 sur 1 - Environ 3 essais ... M. Larbi M’HIN 1 Théorie des organisations • La théorie des organisations est une discipline située à la limite entre la sociologie et la gestion. Dès lors peut-on dire que l’évolution des organisations et de la société toute entière a influencé les principes de l’école classique du management ? Lorsque des objectifs de profits sont fixés à chaque unité, la cohérence impérative de l'ensemble des acteurs est rendue possible. Max WEBER Le deuxième révolution industrielle est marquée par une augmentation de la production, des échanges et des besoins. OCTAVE GELINIER Cours sur l’école néoclassique en matière d’économie aux formats PDF et.doc sont disponibles aux téléchargements gratuits.. Qu’est-ce que l’école néoclassique ? DRUCKER, qui affirme : "que le travailleur n'a ni besoin de félicitations, ni de blâmes pour savoir s'il travaille bien, il le sait.". MASLOW). La direction par objectifs : elle permet de fixer des objectifs à chaque responsable de sections ou de départements, en lui laissant, dans les limites d'un budget déterminé, toute liberté de gestion pour les atteindre. Conclusion http://www.doc-etudiant.fr Théorie néoclassique . L’essentiel de notre exposé consistera à aborder l'école néo classique en théories des organisations afin d’en connaître les apports fondamentaux de chaque auteur et de dégager ce qui les oppose ou les rapproche, ainsi de traiter les différents principes de cette école. Elle se développe à la fin de la seconde guerre mondiale. La grande entreprise taylorienne, caractérisée par une centralisation de la décision, s'est heurtée d'une part à la résistance des salariés ouvriers, et d'autre part à la difficulté et au coût généré par le contrôle des effectifs, ainsi que de la non-qualité des produits fabriqués. - OCTAVE GELINIER L'école néoclassique est un terme générique utilisé pour désigner plusieurs courants économiques qui étudient la formation des prix, de la production et de la distribution des revenus à travers le mécanisme d'offre et de demande sur un marché. L'objectif est d'obtenir par la concertation, l'adhésion du groupe à un projet. 2- L'école de la contingence. des théories des organisations sont les suivants : Sources d'inspiration de la théorie des organisations La gestion : s'intéresse à l'action, son champs englobe les méthodes, les pratiques, les procédures et politiques relatives au pilotage (la conduite) des organisations. L'école néo-classique et la sociologie des organisations. - Le contrôle, l’autocontrôle, et le principe d’exception Décentralisation 2-5) Les travaux de K.Lewin et R.Likert. ENTREPRISE - Vue d'ensemble Écrit par Elie COHEN • 1 277 mots Les entreprises sont des organisations, des groupes humains structurés et finalisés. Le groupe est responsable collectivement de sa production. 1. L’hypothèse de base de l’école classique est généralement liée a une description des développements internes de la science en faisant abstraction du contexte sociale, c’est ainsi que Taylor et Fayol concentrent leurs approches sur des inspirations managériaux. Théorie des organisations L'école néo classique (ou empirique) L'école néoclassique est une synthèse de l'école classique (car elle retient l'approche scientifique) et de l'école des RH. Le contrôle, l’autocontrôle, et le principe d’exception Le terme «d'économie» (economics en Anglais) au sens uniquement d'économie politique a été popularisé par les économistes néoclassiques tels qu'Alfred Marshall. - un mouvement empirique représenté par l'école néoclassique qui a cherché à retrouver un contact plus étroit avec les problèmes concrets de l'entreprise. Elle se développe à la fin de la seconde guerre mondiale. 1-8 L'école socio-technique 20 1-9 Le néo-taylorisme 20 1-9-1 Entreprises et psychopathologies 21 1-10 La « socio-analyse » des organisations 22 1-11 La théorie actionniste des organisations 23 1-12 La pensée japonaise 24 1-12-1 Les trois techniques de base de pensée japonaise 25 En fin de période ou d'exercice, on établit un bilan permettant d'attribuer des récompenses ou des sanctions. ---------------------------------------------------------------------------------------, Plan http://pages.videotron.com - Décentralisation Courants. L’homme doit être considéré comme ayant une conduite rationnelle mais limitée, mais également contrainte par l’environnement. Cette implication du salarié repose sur l'adhésion de ce dernier à l'entreprise que l'on peut considérer comme le moyen d'accomplissement de soi (cf. Résistance que l'on constate en G.R.H. La compétitivité et la motivation l'école de décision et l'école des relations humaines, ils ont enrichi les théories classiques par la prise en compte des motivations des individus, plus particulièrement des cadres. 1-L’école classique des organisations 1900/1930 : Depuis plus d’un siècle les problèmes de gestion des entreprises sont analysés sous des angles de vu différents et variés. La théorie des organisations est une discipline située à la limite entre l'Économie des organisations, la Sociologie des organisations, la gestion et la science politique. Décentralisation Taux d'absentéisme : (nombre de salariés absents / effectif total) / (nombre d'heures d'absence / nombre d'heures théoriques de travail). DESREUMAUX A (1998), Théorie des organisations, Caen, Edition EMS. SOURCES : Introduction Il existe des relations de différente nature entre écoles ou courants en théorie des organisations. Ils sont à la base d’un courant de pensée économique, le marginalisme, et sont considérés comme les fondateurs de l’Ecole néoclassique. Ces nouvelles formes d'organisations s'accompagnent d'un développement du management participatif, dit "à la Japonaise". La recherche d'une décentralisation induit une certaine autonomie des opérateurs. A-Définition de l’organisation : 2-4) Douglas MC GREGOR : la théorie X Y. 2-6) Etude critique de l'Ecole des relations humaines. 1) Principe de base de l’analyse néoclassique 2) La firme, étudiée par les sciences économiques, qui prennent appui sur des théories économiques, et la gestion pour sa mise en pratique. Apparition du courant des relations humaines. Le Prix Nobel 2009, attribué à O.E. 3- … I. Les Principes de l’école néoclassique L' école néoclassique 2. Contexte Il a apporté la formalisation des procédures, l'analyse et la coordination des tâches. ... reprocher aux travaux de l’auteur de ne pas intégrer les apports des approches psychosociologiques et ceux de la théorie des systèmes. Frédérick Winslow TAYLOR 2. Smith, A. Lisez ce Sciences Economiques et Sociales Note de Recherches et plus de 246 000 autres dissertation. La théorie de la valeur repose donc sur la théorie de la valeur du travail. L'économie devient alors un synonyme de façon concise de «science économique» et peut être considéré comme un substitut à l'expression « d'économie politique » 12. des organisations apparait limiter da ns la mesure où l’essentiel de l’ana lyse va po rter sur les rapports entre propriétaire et dirigean ts,… la théorie de l’a gence Cours sur l’école néoclassique en matière d’économie aux formats PDF et.doc sont disponibles aux téléchargements gratuits.. Qu’est-ce que l’école néoclassique ? Master Sciences de gestion -2007-2008 1. 5-1) La théorie des coûts de transaction (TCT) La théorie des coûts de transaction est définie par Ronald.H.Coase dans un article de 1937 « The nature of the firm » où l'auteur s'interroge sur les raisons d'existence des organisations. Théorie des organisations • Elle s'intéresse à l'organisation, aussi bien marchande. Sur ce point, il convient de citer P.F. - PETER FERDINAND DRUCKER Dans les années 70, remise en cause des théories classiques à cause de la crise économique. Elle peut également être décrite comme l ’approche qui a su prendre le relais de l’école classique et s'imposer comme le courant dominant aujourd'hui. La Théorie des Jeux Giraud, Gael Année de publication: 2009 Flammarion. 2-2) Maslow et la hiérarchie des besoins. Principes de la théorie des deux facteurs : 5. Achetez neuf ou d'occasion Ces courants se chevauchent dans le temps, s'opposent, se complètent, appartiennent parfois à une même famille d'idées ou de représentations de l'organisation. Parue en 1776, la Richesse des nations est l’œuvre majeure d’Adam Smith. Chacun des membres de l'organisation construit sa propre stratégie afin d'atteindre ses objectifs personnels, ce qui tend à démontrer la coexistence, dans l'organisation, de diverses rationalités de groupes et d'individus. 2- La théorie de la contingence dans l’organisation En étudiant les principes de l’école classique et ceux de l’école … - Maximisation du profil 1 réponse à la question Quelle est la définition de l'école néoclassique ? Théorie des organisations et des marchés Professeur: Claude Ménard 2009-2010 Examen du 2 Septembre 2010 Durée de l’examen : 2 heures La question des contrats est devenue centrale dans la théorie économique des organisations, en particulier dans l’approche par les coûts de transaction. Retrouvez Économie des Organisations: Organisation, Théorie des organisations, Adam Smith, École néoclassique, Théorie des coûts de transaction et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. (2000), Théorie des organisations, de l’intérêt de perspectives multiples, De Boeck Université. Elle redevient dominante après la stagflationdes années 1970. Noté /5. Analyse de l’école sociotechnique : L’exemple de la mine. La théorie néoclassique fonde sa théorie de la valeur sur l'utilité, contrairement aux classiques anglais qui avaient fondé leurs analyses sur la théorie de la valeur-travail, ouvrant par la même la voie aux analyses marxistes. Il se demande pourquoi les individus obéissent aux ordres. 2-5) Les travaux de K.Lewin et R.Likert. HATCH M. J. SECTION PRELIMINAIRE : Origines de l’appellation et placement Plan Encadré par : PR. Leur accent étai Théorie néoclassique. - une théorie de la contingence qui montre comment l'environnement influence les structures des organisations. L'un des principes fondamentaux de l'économie néo-classique est que les prix sont déterminés par les forces de l'offre et de la demande. Division du travail. Elle est basée sur les observations des organisations existantes et la façon dont les entreprises prospèrent et ont réussi. - L’éventail de subordination Multiplication des protestations. Le livre contient aussi la célèbre loi des débouchés ou loi de Say. 2) Le croisement des axes fermé/naturel correspond, dans l'évolution historique de l'analyse des comportements humains dans les organisations, au courant de pensée dit des relations humaines. - ALFRED PRITCHARD SLOAN ALFRED PRITCHARD SLOAN chakkour ... L’école empirique est considérée comme un prolongement de l’école classique. La Théorie Économique Néoclassique Guerrien, Bernard et Bénicourt, Emmanuelle Année de publication: 2008 La Découverte. Prenant le cas d’une mine à titre d’exemple et d’expérience, les auteurs relèvent qu’avant la mécanisation des mines, le travail des mineurs se basait sur des équipes artisanales, avec une tâche complète à réaliser. Trois hypothèses fondamentales régissent l’économie néo-classique. La direction participative par objectifs : elle nécessite, quant à elle, une véritable négociation entre la direction et les responsables de chantiers ou d'unités, lors de la construction des objectifs. Le point de départ de son analyse est qu’il considère que si on veut analyser le vrai processus de décision chez l’homme, il faut supposer que l’homme n’est ni trop rationnel, ni trop affecté par l’environnement. Il met au point une théorie sur les structures d’autorité afin de classer les organisations. La rationalité au niveau des décisions est dépendante, Politique de confidentialité - Californie (USA). ALFRED PRITCHARD SLOAN Développement des organisations Dans les années 70, les Américains, notamment P.F DRUCKER, insistent sur la motivation du salarié comme facteur d'incitation individuelle et collective, mais aussi sur l'intérêt du travail et la responsabilisation des salariés.